Pendant tout le mois de novembre, des bornes éthylotests publiques sont placées dans 6 établissements festifs de la province de Luxembourg : le Forum d’Ortho (La Roche-en-Ardenne), le MandaBar (Marche-en-Famenne), le Point B’Arts (Etalle), le Nul Bar ailleurs (Durbuy), la Vieille Ardenne (Bouillon) et enfin, le complexe sportif de la ville d’Arlon.

Les Wallons qui se rendront dans ces lieux pourront tester gratuitement leur taux d’alcool pendant la soirée et avant de reprendre le volant.

L’objectif de ce projet est d’aider les fêtards à se rendre compte que boire ce qui peut paraitre peu d’alcool, peut mener à une alcoolémie supérieure à la limite légale et les amener à faire le bon choix : s’arrêter à temps avant de reprendre le volant.

7 utilisateurs sur 10 ont changé leurs plans

Après avoir passé l’été dans le Brabant Wallon, les bornes ont été installées dans la province de Liège pendant le mois de septembre et de Namur en octobre. Le bilan est assez encourageant.

En moyenne, 70% des utilisateurs positifs se sont en effet adaptés après avoir soufflé en diminuant leur consommation d’alcool et/ou en postposant leur trajet retour afin d’avoir le temps d’éliminer l’alcool ingéré.

Prochaines étapes : test en Hainaut et évaluation finale

Afin de couvrir l’ensemble de la Wallonie d’ici la fin de l’année, les bornes seront placées dans la province de Hainaut pendant le mois de décembre.

Au total, une trentaine de lieux de fête wallons auront accueilli les bornes d’ici le mois de janvier 2023. L’évaluation globale du projet est attendue pour début 2023. En fonction des résultats, les bornes éthylotests interactives pourraient, dès 2023, renforcer les dispositifs de prévention mis à disposition aux zones de police locales par la Région wallonne.

 

Autres actualités