Trottinettes électriques, monoroues, hoverboards, segways… nos rues sont de plus en plus envahies par ces nouveaux engins qui permettent de faciliter et de fluidifier les déplacements dans nos villes. Le Gouvernement a décidé d’encadrer cette nouvelle manière de se déplacer pour assurer la sécurité de tous les usagers.

Découvrez les nouvelles règles pour un usage plus sécurisé des trottinettes électriques qui entreront en vigueur cet été.

Pas de trottinette électrique avant 16 ans

Pour éviter que des enfants ou de jeunes ados ne circulent au milieu du trafic motorisé sur des engins qui peuvent aller jusqu’à 25 km/h et qui ne sont pas toujours stables ou habiles à manier. Les moins de 16 ans pourront cependant utiliser une trottinette électrique sur le réseau Ravel ou encore dans les rues réservées au jeu.

Interdiction de rouler sur les trottoirs

Les trottinettes électriques sont très silencieuses et ne disposent pas du même éclairage que celui des voitures et des motos. Elles sont donc particulièrement dangereuses pour les piétonsDès cet été, il sera interdit de rouler en trottinette électrique sur les trottoirs (exception faite pour les PMR).

Dans une zone piétonne, un panneau de signalisation précisera si une trottinette électrique peut ou non y circuler (si oui, ce sera à l’allure du pas).

Interdiction de rouler à deux sur un engin

Les trottinettes électriques ne sont pas aussi stables qu’un vélo et le risque de chute et de blessure est plus élevé. Il sera dès lors interdit de transporter des passagers en trottinette électrique.

Instauration de zones de stationnement 

Exception faite pour les PMR, il y aura désormais des zones de stationnement interdit, des zones de stationnement obligatoire (drop-off) ainsi que des zones où le stationnement reste autorisé sur le trottoir sans gêner le passage.

10 conseils pour se déplacer en trottinette électrique en sécurité

Outre le respect du code de la route, d’autres éléments permettent de préserver la sécurité lorsqu’on se déplace en trottinette électrique.

1.Soyez attentifs lors de l’achat

  • Les freins. Plusieurs types de freins existent selon les modèles de trottinettes. L’idéal est de privilégier un modèle avec des freins accessibles par des poignées situées sur le guidon (comme celles présentes sur les vélos) plutôt que ceux pour lesquels, il faut appuyer sur une manette qui sont généralement moins puissants et augmentent la distance de freinage.
  • L’assise, on peut avoir tendance à choisir une assise plus large pour davantage de confort mais attention, avec ce type d’équipement, la tentation de rouler à deux risque d’être plus importante…
  • Les feux. Lorsque vous circulez de nuit ou que la visibilitén’est pas suffisante à 200 mètres, la trottinette doit être équipée d’un feu blanc ou jaune à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière. Le feu arrière est plus visible sur les modèles où il est bien vertical par rapport au sol.
  • La vitesse maximale : 25 km/h.

2.Portez un casque. Même à 5km/h, un accident peut être fatal sans casque…

3.Evitez la « surcharge ».

Pour éviter le déséquilibre, ne portez pas de gros sac et n’accrochez pas d’objets au guidon.

4. Soyez visible et prévisible, surtout le soir et en hiver en portant des vêtements clairs et des accessoires réfléchissants en plus des feux obligatoires. Certains casques sont fluo, ce qui permet de combiner protection et visibilité. Indiquez clairement vos intentions et évitez de slalomer entre les véhicules car vous risquez de ne pas être vu.

5.Restez toujours connecté à la route.

    Avec les petites roues de la trottinette, il est plus difficile de faire une manœuvre d’évitement. Il est donc essentiel d’être hyper concentré.

    • Ne vous laissez pas distraire (téléphone portable, musique, etc.).
    • Ne conduisez en aucun cas sous l’influence de l’alcool, de drogues ou de médicaments susceptibles d’altérer votre conduite.

    6.Ne lâchez jamais vos mains du guidon. En trottinette, l’équilibre est plus fragile que lorsqu’on est à vélo. Lâchez une main du guidon peut donc considérablement vous déstabiliser.

    7.Anticipez vos freinages. Les trottinettes électriques ont des freins moins performants que les vélos, la distance de freinage est donc plus longue.

    8.Soyez attentif aux piétons. Les trottinettes électriques sont très silencieuses et ne disposent pas du même éclairage que celui des voitures et des motos. Elles sont donc particulièrement dangereuses pour les piétons.

    9.Montrez-vous courtois. Un signe de la main, un pouce levé ou encore un sourire sont des moyens simples qui permettent de faciliter la cohabitation avec autres usagers.

    10.Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance afin de savoir si cette dernière accepte de vous couvrir avec votre assurance familiale. Dans le cas contraire, vous devez contracter une assurance Responsabilité Civile (RC).

    Autres actualités