vitesse

Rouler tranquille, c'est chill

Rouler plus vite pour arriver à temps à sa réunion ou pour aller chercher son enfant avant que la crèche ne ferme, parce qu’on est stressé, parce que la route semble dégagée, parce qu’on sait conduire et qu’on n’a d’ailleurs jamais eu d’accident … Il y a toujours une bonne excuse pour appuyer sur la pédale d’accélérateur. En Wallonie, la vitesse excessive ou inadaptée est malheureusement encore responsable de 30 % des accidents mortels. L’AWSR invite les conducteurs à changer leur perception de la vitesse au volant.

La vitesse sur les routes wallonnes

L’AWSR publie les résultats exclusifs de la première mesure de comportement vitesse qu’elle a menée en Wallonie et lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur ce thème. « Faites ralentir vos proches », c’est le message qui sera visible le long des routes wallonnes pendant tout le mois d’avril. Chaque année en Wallonie, environ 100 personnes perdent la vie dans des accidents dus à une vitesse excessive ou inadaptée. L’AWSR a, pour la première fois, mesuré la vitesse des conducteurs wallons.

130 km/h sur autoroute ? L' AWSR et Inter-Environnement Wallonie disent non!

Faut-il autoriser à rouler à 130 km/h sur certains tronçons d’autoroute en Wallonie ?

Suite à la proposition du Gouvernement fédéral, le débat est à la une de l’actualité. Pour l’AWSR et Inter-Environnement Wallonie, à l’heure où le Gouvernement wallon s’est engagé à réduire le nombre de tués sur les routes et les émissions de gaz à effet de serre, la réponse est non.

Découvrez notre communiqué de presse

Ralentis, sinon ... Nouvelle campagne !

Malgré les nombreuses campagnes déjà menées sur le sujet, on constate encore malgré tout une trop grande banalisation de la vitesse excessive. Alors, comment sensibiliser le plus efficacement possible : par une approche choc, qui montre les conséquences réelles d’une vitesse excessive, ou par une approche plus positive, qui utilise l’humour ?

L’AWSR a décliné sa campagne en deux spots vidéo et les wallons sont invités à choisir celui qu'ils estiment être le plus efficace via la plateforme WWW.RALENTISSEZSINON.BE

1 Wallon sur 20 utilise un système illégal pour détecter les radars !

Les avertisseurs de radars ont le vent en poupe ! Selon une récente enquête de l'AWSR, près d'un Wallon sur 4 en possède un.

Un quart des conducteurs wallons roule avec un système avertissant de la présence de radars. Parmi ceux-ci, 1 sur 20 utilse un système illégal qui brouille ou détecte les ondes radars. L'utilisation de ces systèmes illégaux peut pourtant couter très cher. Un conducteur pris sur le fait risque en effet une amende pouvant aller de 600 à 6.000 euros et une peine de prison de 15 jours à 3 mois !

4ème marathon de contrôles de vitesse : des résultats encourageants !

Les 16 et 17 novembre derniers, la Police a mené son 4ème marathon de contrôles de vitesse. 378.578 véhicules ont été contrôlés.  

L'objectif de cette action de sensibilisation était d'améliorer la sécurité sur les routes et de réduire le nombre de victimes causé par des accidents, en incitant les automobilistes à lever le pied.

L'IBSR publie une nouvelle étude sur la sécurité aux abords des écoles.

Depuis septembre 2005, les gestionnaires de voirie ont l'obligation légale d'aménager des zones 30 aux abords des écoles. Cette mesure se justifie car à 30 km/h les conducteurs de véhicules peuvent davantage tenir compte des usagers faibles et plus particulièrement des enfants dans leur stratégie de conduite. En outre, les niveaux de gravité en cas d’accident sont réduits par rapport à une limitation à 50 km/h.