La Wallonie prolonge la validité des épreuves au permis de conduire

Compte tenu de la crise sanitaire, le Gouvernement wallon a décidé de prolonger jusqu’au 31 mai 2021 la validité des épreuves au permis de conduire.

  • L’attestation de réussite de l’examen théorique relatif au permis de conduire pour les véhicules de catégorie B 
  • Les heures de cours suivies dans une école de conduite
  • La réussite de l’épreuve sur un terrain isolé de la circulation
  • L’attestation de réussite du test de perception des risques
  • Le certificat d’aptitude du test sur les capacités techniques de conduite
  • La réussite de chacune des parties de l’examen théorique de qualification initiale et de l’examen théorique combiné relatif au permis de conduire, à l'aptitude professionnelle et à la formation continue des conducteurs de véhicules des catégories C1, C1+E, C, C+E, D1, D1+E, D, D+E ;
  • La réussite de chacune des parties de l’examen pratique de qualification initiale et l’examen pratique combiné relatif au permis de conduire, à l'aptitude professionnelle et à la formation continue des conducteurs de véhicules des catégories C1, C1+E, C, C+E, D1, D1+E, D, D+E ;
  • L’examen théorique de qualification relatif au permis de conduire, à l'aptitude professionnelle et à la formation continue des conducteurs de véhicules des catégories C1, C1+E, C, C+E, D1, D1+E, D, D+E. 

En effet, la réouverture des centres d’examens et des écoles de conduite, avec des modalités sanitaires strictes et une limitation du nombre de participants, n’a pas permis de résorber tout le retard accumulé pendant le confinement.

La grande majorité des plannings, tant des écoles de conduite que des centres d’examen, sont, actuellement, déjà complets jusqu’à la fin de l’année.

Dès lors, cette prolongation permettra de faire passer aux candidats conducteurs l’épreuve de conduite dans les conditions sanitaires optimales et sans pression supplémentaire. Par ailleurs, elle favorisera une meilleure répartition du passage des examens des candidats qui sont titulaires de ces documents dans les centres de conduite.  Le nombre de candidats devant passer l’examen par jour et par heure diminuera également.

L’objectif de cette mesure est un retour à la normale dès le deuxième semestre 2021.