Le centre PEREX fait peau neuve !

Le Gouvernement wallon vient de valider un vaste projet visant à moderniser le centre de trafic de la Région wallonne. Au programme : une gestion « high-tech » des infrastructures wallonnes dans un nouveau centre PEREX 4.0 !

Situé au cœur du réseau autoroutier près de Namur, dans l’échangeur de Daussoulx, le centre PEREX assure la gestion et la surveillance du trafic sur les autoroutes et les principales routes wallonnes ainsi que d’une partie du fonctionnement des équipements électromécaniques et de télécommunication.

Concrètement, son travail quotidien consiste à centraliser les données issues des équipements de terrain (caméras, stations météo, réseau d’appel d’urgence, …) mais également celles qui remontent des usagers ou des opérateurs divers disposant de données (Big Data). Le centre coordonne ensuite les actions de gestion du trafic mises en œuvre : déviations, signalisation, messages d’incident, messages préventifs, envoi d’un patrouilleur, viabilité hivernale, … et également la diffusion de l’information : publication sur sites web, vers les radios d’information trafic et à tous les opérateurs.

Bref, PEREX est véritablement le cœur névralgique du trafic en Wallonie. Or, la plupart des équipements et applications datent de 1999 et ne répondent plus vraiment aux standards informatiques contemporains.

Le Gouvernement wallon a donc décidé de lancer un ambitieux projet de modernisation de ce centre. Grâce aux nouvelles technologies, les équipements, les outils, les locaux… vont passer à l’ère du numérique. Différentes choses vont être mises en place.

·        Elargissement au réseau fluvial

Afin de gérer le trafic fluvial, il a été décidé de créer un centre similaire à celui des routes pour le contrôle et la surveillance de l’état du réseau fluvial et de ses ouvrages d’art hydrauliques (écluses, barrages, ascenseurs, ...). Les équipements informatiques et électromécaniques seront en partie mutualisés. Ce nouveau centre névralgique fluvial se greffera donc sur le centre PEREX à Daussoulx.

·        Agrandissements et rénovations

L’extension du nouveau centre couvrira une surface de 800 mètres carrés au sol sur 4 niveaux ! Les équipements présents sur le réseau seront par ailleurs rénovés (boucles de  comptage, panneaux à messages variables, caméra de contrôle…).

Tous les nouveaux équipements électromécaniques, télématiques et informatiques permettront d’atteindre des objectifs ambitieux :

  • la possibilité d’agir en temps réel sur le trafic ou sur un évènement majeur ;
  • une meilleure remontée de l’information liée au trafic ;
  • une plus large diffusion de l’information vers l’externe (opérateurs de terrain et usagers) ;
  • un accroissement de la rapidité de communication notamment via le réseau de fibres optiques ;
  • la multiplication des points de contrôle (caméras) ;
  • la création d’un poste de contrôle opérationnel pour tout évènement lié à l’urgence sur les réseaux et pour la gestion des pré-alertes et alertes hivernales.

·   Nouveau parc informatique

Enfin, le centre sera équipé d’un nouveau parc informatique centralisé, dont les outils permettront de mieux gérer, contrôler et sécuriser les réseaux (auto)routier et fluvial en temps réel ainsi que de mieux surveiller l’état des équipements et de vérifier automatiquement leur fonctionnement pour les maintenir à un niveau de qualité constant.

Le marché de construction du centre PEREX 4.0 est prévu pour le second semestre 2016 pour un début des travaux estimé fin 2017, début 2018 sous réserve des procédures administratives.